Tectonique du marché français télécom Episode IV -Déclaration d’intention de mariage Numericable SFR

Tectonique du marché français télécom Episode IV – Numericable tend la main à SFR et fait du pied au gouvernement pour sa feuille de route THD

2 février 2013

Depuis le milieu de l’année 2012, le marché français télécom vit au rythme des rumeurs qui entourent l’avenir de SFR et des velléité affirmée de son actionnaire Vivendi de sortir à plus où moins brève échéance des télécommunications.

Ce bouleversement est considéré comme l’une des conséquences de l’arrivée fracassante de Free Mobile dans le secteur en janvier 2012. Cette arrivée a agit probablement comme révélateur ou accélérateur des divergences stratégiques au sein de VIVENDI. Jean-René Fourtou a imposé sa vision ce qui a conduit au départ de Jean-Bernard Levy dès juin 2012.

Désormais le groupe VIVENDI semble se recentrer autour de métiers qui offrent une rente de long terme, notamment à travers l’acquisition de droits audiovisuels, la production et la diffusion. Vivendi souhaite disposer d’une taille mondiale renforcée dans ce secteur pour faire jeu égal avec les géants du net (Google, Apple, Netflix …). Son objectif durablement maîtriser les revenus de droits associés à l’usage des contenus propriétés du groupe.

Au coeur de cette évolution, l’ancienne pépite du groupe, SFR fait l’objet de toutes les attentions. Telle une série à suspens chaque épisode nous réserve de véritables rebondissements, infos et intox. La chronique annoncée de ce bouleversement du paysage français des télécommunications, occupe et préoccupe bon nombre d’observateurs et d’acteurs, car elle aura des conséquences majeures.

Pour Numericable le intentions de fusion avec SFR se précisent dans un contexte national où l’arrivée de la fibre oblige l’opérateur du câble à affirmer son rôle pour l’avenir du Très Haut Débit français :

Quelques jours, après la diffusion du projet de feuille de route du gouvernement en matière d’évolution de la politique nationale du déploiement du Très Haut débit. Nombreux observateurs avaient à cette occasion fait remarquer que le rôle de Numéricable et de son réseau câble (modernisation du FTTLA vers le FTTH) n’était pas suffisamment traité dans l’objectif gouvernemental. Alors que les questions relatives aux engagements des principaux Fournisseurs d’Accès Internet (FAI) notamment du groupe SFR en matière de FTTH s’étaient multipliés ces derniers mois.

La Déclaration du 2 février 2013 dans le figaro d’Eric DENO width=YER (Président de Numericable) sonne comme une déclaration officielle d’intention de convoler en juste noces avec SFR.

Mais aussi cela ressemble à un « (r)appel » à Fleur PELLERIN et au Premier Ministre Jean-Marc AYRAULT quelques semaines avant que ne se réunissent tous les ministres pour le premier séminaire gouvernemental consacré au numérique (Séminaire du 28 février 2013).

Articles précédents : de la saga – Tectonique du marché français télécom (Episode I)… quelle fusion pour SFR ? Free ou Numericable – Tectonique du marché français télécom Episode II – Canal Plus explore son offre triple play – Tectonique du marché français télécom Episode III – l’autorité de la concurrente opposé au scénario de Free Auteur : Stéphane LELUX – Président de TACTIS

03 Fév 2013