Les réseaux FTTH en France

Avec la croissance de nouveaux usages liés au numérique, que ce soit pour le loisir à domicile ou pour le télétravail, le besoin croissant en Très Haut Débit et en stabilité de réseau n’est plus à prouver. Contrairement au réseau cuivre, la fibre optique ouvre la possibilité d’un niveau de débit quasiment illimité, tant pour la réception que pour l’envoi de données, et quelle que soit la distance du nœud de raccordement.

Lire le dossier Une question sur les réseaux FTTH ?

Que veut dire FTTH ?

Un réseau Fiber To The Home (FTTH), ou fibre jusqu’à l’abonné en français, est un réseau qui assure un lien en fibre optique de l’opérateur ou du fournisseur d’accès à internet jusqu’à l’intérieur même du logement de l’abonné. Le FTTH est une des technologies les plus performantes pour un accès à l’internet fixe :

  • Elle favorise la performance et la fiabilité de l’infrastructure passive,
  • Elle propose des débits de connexion les plus rapides et symétriques,
  • Elle permet l’évolution de nouveaux usages internet, multimédia et de services connectés grâce à des débits très supérieurs à ceux de l’ADSL.

 

Fibre optique : vos données à la vitesse de la lumière

Fil en verre ou en plastique plus fin qu’un cheveu, la fibre transporte des données par le biais d’un signal lumineux : ces données se déplacent à la vitesse de la lumière, quasiment sans limitation de débit ou d’altération par la distance.

Selon la Commission Européenne, l’accès à Internet est considéré à Très Haut Débit (THD) dès que le débit est supérieur à 30 mégabits par seconde (Stratégie Europe 2020). Le terme de débit désigne la quantité d’informations qu’un réseau permet de transférer en un temps donné. Il est exprimé en « bit », une unité de mesure de la quantité de données susceptible de circuler dans un réseau (kilobits, mégabits ou gigabits selon le niveau du débit). Plus le débit est élevé, plus la vitesse de transmission et de réception des données (documents, vidéos, musiques, etc.) est rapide.

Le FTTH : une technologie pérenne

Déployer un réseau FTTH est un investissement de long terme. En effet, si  l’espérance de vie d’un câble optique sous-terrain est d’au moins 25 ans, la durée d’utilisation de cette technologie sera probablement supérieure. Ainsi, ce réseau vient remplacer progressivement la boucle locale cuivre (réseau téléphonique) dont la durée de vie aura dépassé les 50 ans sur la majorité du territoire. Ainsi, on parle de Boucle Locale Optique Mutualisée (BLOM).

Par ailleurs, la capillarité des liaisons optiques constitue un enjeu clé pour la 5G, facilitant ainsi les raccordements des antennes radio, mais également des capteurs et autres équipements des collectivités dans le cadre des smart territoires.

Le déploiement du réseau FTTH en France

Infographie: FTTH : la France rattrape peu à peu son retard | Statista Vous trouverez plus d'infographie sur Statista

En 2013, l’Etat français a lancé le Plan France THD, qui vise à couvrir l’intégralité du territoire en THD d’ici 2022. Il représente un investissement public et privé d’un total de 20 milliards d’euros. Les deux mots d’ordre du gouvernement sont :

  • Cohésion: l’Etat veut garantir à tous l’accès au bon haut débit (>8Mbits/s) ou au très haut débit et généraliser la couverture mobile de qualité (4G) d’ici 2020,
  • Ambition: l’Etat veut doter tous les territoires de la République d’infrastructures numériques de pointe en offrant des accès THD (>30Mbits/s) d’ici 2022.

 

Outre l’enjeu économique et social de la nouvelle économie numérique, l’objectif de ce plan est de désenclaver les territoires éloignés des grandes villes.

Pour généraliser l’accès de tous aux usages liés au THD, le Plan France THD prévoit de généraliser le déploiement de réseaux FTTH, en remplaçant progressivement le cuivre du réseau téléphonique par de la fibre optique. Tous les locaux français (logements et établissements professionnels) sont visés.

A date du 31 Mars 2019, 14,5 millions de locaux sont raccordables au FttH sur environ 37 millions de locaux.

Pour les entreprises et les services publics

Le Plan France THD fait des zones d’activité économique et des services publics (écoles, collèges, lycées, hôpitaux, maisons de santé, etc.) des "sites prioritaires" pour le déploiement de la fibre optique.

Pour tous les habitants

Dans certaines zones, les règles de l’Arcep imposent que tout nouveau bâtiment (hors maisons individuelles) soit équipé d’un réseau fibre au pied de l’immeuble.

Un enjeu européen

En 2025, conformément aux objectifs de la Commission Européenne (Gigabit Society), tous les ménages européens, ruraux ou urbains, devront bénéficier d’un accès à une connexion d'au moins 100 Mbit/s « upgradable » pour atteindre 1 Gbit/s.

Bien que l’Agenda Digital de la Commission Européenne soit neutre d’un point de vue technologique, la France a fait le choix du FTTH, solution qu’elle juge la plus pérenne à long terme, du fait de son évolutivité. En 2022, ce sont plus de 80% des logements qui devraient être éligibles au FTTH.

Un engagement privé et public

Dans le cadre du Plan France THD, les opérateurs privés s’engagent à déployer sur fonds propres des réseaux FTTH dans les zones de forte concentration de population pour lesquelles un déploiement est économiquement viable.

Ces zones regroupent :

  • Les «où plusieurs opérateurs peuvent déployer leurs infrastructures en fibre optique, 106 villes sont concernées ;
  • Les zones AMII (appel à manifestation d’intention d’investissement), qui sont moins rentables que les zones très denses mais dans lesquelles un ou plusieurs opérateurs ont manifesté depuis 2011 leurs intentions de déployer une infrastructure en fibre optique et qui font l’objet de conventions avec les collectivités territoriales. Orange est responsable des déploiements sur 2975 communes et SFR sur 632 communes (11,1 millions de locaux pour Orange, 2,5 millions pour SFR).

 

Au total, les déploiements des opérateurs privés ont vocation à couvrir 57 % de la population, regroupée dans 3713 communes, avec un investissement de 6 à 7 milliards d’euros. Ces engagements ont été pris par les opérateurs devant l'Etat conformément à l'article L33-13 du Code des postes et communications électroniques.

Par ailleurs, les zones les plus rurales sont laissées à l’initiative publique locale avec le soutien financier de l’État et de l’Europe pour des partenariats publics-privés. Les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) issus de ces partenariats, souvent des Délégations de Service Public en affermage ou concessive, sont des réseaux neutres mutualisés exploités par un Opérateur d’Infrastructure.

On compte 6 acteurs principaux sur le marché des RIP, construisant et exploitant ceux-ci : Altitude Infrastructure, Axione, Covage, Orange, SFR FttH et TDF. Les Opérateurs Commerciaux peuvent proposer leurs offres sur le marché de détail en accédant aux lignes exploitées par l’Opérateur d’Infrastructure. Dans ces zones d’initiative publique, l’objectif du Plan France THD est d’obtenir une couverture d’au moins 50 % des locaux en FTTH à échéance 2022.

Sur l’ensemble des zones d’initiative publique, on constate une accélération du déploiement avec une multiplication par 2,5 du nombre de lignes rendues commercialisables par trimestre entre 2018 et 2019 : de 100 000 à 250 000. Cette accélération doit se poursuivre, puisqu'il faudra déployer environ 2 millions de prises par an à partir de 2019 sur la zone d'initiative publique pour espérer atteindre les objectifs du Plan France THD.

On notera également que pour ce qui concerne la zone d'initiative privée, une forte accélération est également nécessaire pour que les opérateurs respectent les engagements pris devant l'Etat .

Un enjeu d’attractivité et de compétitivité des territoires

Pour les collectivités territoriales, l’aménagement numérique est un enjeu particulièrement important. En effet, le déploiement du FTTH participe à la compétitivité et l’attractivité de leur territoire.

De nombreux articles de recherche montrent que l’accès à des débits supérieurs a un effet positif sur la croissance en permettant d’attirer les entreprises et les populations, tout en atténuant le départ des populations rurales vers les pôles urbains.

Les collectivités territoriales intègrent ainsi le déploiement du FTTH dans leur stratégie de marketing territorial afin de se montrer dynamiques pour attirer de nouvelles ressources sur leur territoire.

Opportunités offertes par la fibre optique pour les particuliers

Pour les particuliers, l’arrivée de la fibre optique jusqu’au logement permet d’offrir le meilleur niveau de qualité et de fiabilité pour chacun des objets connectés du logement.

Les cinéphiles et passionnés de séries pourront pleinement profiter des services de VOD en 4k et ce sur plusieurs écrans simultanément grâce à une vitesse de téléchargement accrue. Les joueurs de jeux-vidéos profiteront quant à eux d’un ping (temps de latence) très courts optimisant l’expérience. L’arrivée de la fibre optique permet également de soutenir l’augmentation des objets connectés liés à la domotique dans les logements.

Enfin, une excellente connexion offre également la perspective de télétravail pour les personnes souhaitant travailler régulièrement depuis leur logement.

Opportunités offertes par la fibre optique pour les professionnels

Le déploiement des réseaux THD représente d’importants enjeux de développement, tant économiques que sociaux.

FttO, FttE et FttH Pro : quelles différences ?

Dans le cadre du déploiement de la boucle locale optique mutualisée, les entreprises rendues raccordables peuvent souscrire à deux types d’offres accessibles financièrement, en remplacement de leurs offres SDSL et ADSL pro sur le cuivre :

La FttE, pour Fibre jusqu’à l’entreprise, est une architecture liée au FttH et au BLOM. L’entreprise bénéficie d’une liaison P2P établie par l’opérateur. Cette solution est donc vouée à se développer au fur et à mesure du déploiement des réseaux FttH. C’est un avantage par rapport à l’architecture Passive Optical Network (PON), habituellement mis en œuvre pour le FttH et qui transporte le trafic de plusieurs clients sur une même fibre. La solution FttE présente l’avantage d’un coût bien moins élevé que celui d’une ligne Fiber to the Office (FttO), et devrait suffire pour une grande majorité des entreprises.

Le FttH Pro est une offre FttH classique améliorée avec un service client distinct du grand public, ainsi que d'autres services spécifiques pour les professionnels (adresse IP fixe par exemple). Ces offres pourraient intégrer des « Garanties de Temps de Rétablissement » dont les délais seront néanmoins moins performant qu'un accès FttE.

Ces deux types d’offres ne doivent pas être confondus avec le FttO, qui n’est pas lié au déploiement du FttH en France. Le FttO est une architecture P2P réservée aux entreprises et déployée depuis une vingtaine d’années ; on parle de Boucle Locale Optique Dédiée (BLOD). Elle relie par une fibre optique dédiée chaque site client à un point de présence de l’opérateur, avec la possibilité d’un double raccordement quand les exigences de disponibilité du service le demandent. Il s’agit de la solution la plus haut de gamme et donc la plus onéreuse : l’entreprise paie pour son raccordement puis un abonnement. Elle est destinée aux entreprises qui souhaitent avoir une excellente qualité de service, et pour lesquelles l’utilisation d’Internet est extrêmement sensible. Ces offres sont généralement accompagnées d’une Garantie de Temps de Rétablissement de 4h, 7j/7, et 24h/24 en cas de problème.

La fibre pour les entreprises

Pour les entreprises et le monde économique, les réseaux THD et le numérique constituent un facteur important de production de richesses en stimulant la croissance et l’innovation, ainsi qu’en renforçant la compétitivité dans un marché mondialisé.

Que ce soient pour les indépendants, les startups, les PME ou les grands groupes, dans les grandes villes ou dans les plus petites communes, le gain de productivité offert par le THD est indéniable pour tous les acteurs de la vie économique. Il permet notamment :

  • D’envoyer et recevoir des fichiers volumineux. La plupart des activités nécessitent aujourd’hui l’échange de fichiers, que ce soit dans les domaines tertiaires (ex : architecte, publicité, image fixe ou animée, SSII, etc.) que dans l’industrie (ex : plans, dossiers de fabrication, commandes à flux tendu, etc.) ou dans l’agriculture (ex : plateformes multimédias pour rapprocher les agriculteurs des distributeurs, consommateurs et de la restauration collective),

 

  • De profiter des avancées récentes du stockage dématérialisé des données (Cloud). Le Cloud permet aux entreprises de non seulement stocker toutes les données internes (personnel, suivi de production, ERP) et leurs fichiers clients, mais aussi d’utiliser des applications métiers (paie, gestion comptable, CAODAO) sans qu’il soit nécessaire pour elles d’installer des serveurs et des logiciels dans leurs locaux et de disposer de personnel dédié. Certaines entreprises achètent des prestations dites Plan de Reprise d’Activité (PRA) consistant, en cas de sinistre grave d’un de leur site, d’offrir la possibilité au personnel victime de retrouver ses outils informatiques à partir de nouveaux locaux dans de courts délais,

 

  • D’abolir les distances et d’éviter certains déplacements. Le réseau fibre simplifie les relations entre les collaborateurs éloignés géographiquement en permettant plus systématiquement les audio ou visioconférences, et permet même d’éviter certains déplacements coûteux financièrement ou en énergie. Le personnel de l’entreprise peut aussi travailler depuis son domicile (télétravail), dans les mêmes conditions que s’il était au bureau,

 

  • De profiter d’une médiathèque professionnelle étendue. Le développement de nouveaux services de téléchargement de contenus (vidéos métiers, images, logiciels et mises à jour régulières, ...) en ligne permet à l’entreprise d’avoir accès à une grande quantité de ressources sans passer par des supports physiques traditionnels (ex : CD, DVD, disques durs),

 

  • De se former. Le développement des Massive Open Online Course (MOOC), des tutoriels, et de l’e-learning permet à chacun dans l’entreprise de se former à son rythme pour acquérir de nouvelles connaissances ou les approfondir, apprendre à utiliser des logiciels, progresser dans sa carrière professionnelle, etc.

 

La fibre pour l’éducation, la santé et la culture

Une généralisation de la fibre et donc du THD partout en France ouvre également des opportunités dans tous les secteurs de la vie courante.

Au niveau de l’éducation, les établissements scolaires pourront utiliser des manuels numériques, des tablettes tactiles ou encore proposer un soutien scolaire interactif.

Au niveau de la santé, le THD favorisera l’accès aux soins pour tous. Il permettra une meilleure prise en charge des patients, une facilitation du travail de proximité des professionnels, voire même de la médecine à distance (téléconsultation).

Au niveau culturel, le THD peut nous rapprocher de notre patrimoine historique et culturel, avec par exemple les visites virtuelles de grands musées ou sites historiques en Haute Définition (HD).

L'expertise Tactis

Cabinet de conseil leader dans l’accompagnement des collectivités pour le déploiement des réseaux de fibre optique, Tactis dispose de très nombreuses références en France. Du fait de sa neutralité et en se rangeant résolument du côté des Collectivités, le cabinet bénéficie ainsi de la confiance de nombreux clients publics sur des projets d’infrastructures d’aménagement numérique.

En premier lieu, Tactis réalise des schémas directeurs (SDTAN) pour les collectivités, permettant de dresser un audit des infrastructures existantes et des opportunités futures en termes de déploiement des réseaux THD. Pour approfondir ces SDTAN, le cabinet peut également accompagner la collectivité dans le cadre de schémas d’ingénierie des futurs réseaux FttH, permettant de modéliser le futur linéaire du Réseau et le coût des déploiements. Cette étape permet également d’assister la Collectivité pour ses demandes de financements publics auprès du FEDER et du Fonds pour la Société Numérique. Tactis a ainsi accompagné plus de 25 collectivités dans cette démarche.

Par la suite, en tant qu’assistant à maitrise d’ouvrage (AMO), Tactis peut être mandaté pour rédiger le cahier des charges et édicter les règles de consultation publique des déploiements des réseaux FttH en zone d’initiative publique. A la suite de la consultation publique, Tactis se voit confier le travail d’étude des offres reçues et la rédaction de la Convention liant le futur Délégataire et la Collectivité, aboutissant ainsi à l’attribution du marché.

Tactis est reconnu comme expert pour la mise en place des montages de réseaux d’initiative publique de fibre jusqu’à l’abonné. Le cabinet a en effet assuré le montage d’un grand nombre de projets à l’échelle nationale pour un total de l’ordre de 5 millions de lignes FttH au titre du Plan France THD attribuées ou en cours de procédure (47% des lignes des projets contractualisés dans le cadre du Plan France THD, et 40% si on considère le potentiel total de lignes sur la zone RIP des territoires concernés).

Une fois le marché attribué, Tactis accompagne la collectivité durant toute la durée de la construction et d’exploitation du réseau afin de s’assurer que les actions du Délégataire sont conformes à ses engagements : c’est que l’on appelle le suivi de la Délégation de Service Public. A ce titre, nous réalisons divers types d’études pour le compte de la Collectivité : analyse des études de conception du Réseau (APS, APD et DOE), audit, analyse des rapports annuels du Délégataire, benchmarks des tarifs et des performances du Réseau, notes stratégiques et assistance à l’évolution de la Convention liant la Collectivité et le Délégataire…

Les enjeux du déploiement des réseaux FttH sont éminemment importants pour les Collectivités, leur attractivité et leurs administrés. Tactis agit ainsi en tant que facilitateur pour que ces projets complexes puissent se concrétiser afin d’atteindre le tout FttH en 2025 au plus tard, conformément aux objectifs de la Commission Européenne.

Sources externes

https://observatoire.francethd.fr/

https://www.gouvernement.fr/action/le-plan-france-tres-haut-debit

https://www.gouvernement.fr/tres-haut-debit-620-millions-d-euros-pour-accelerer-la-couverture-territoriale

https://www.francethd.fr/le-tres-haut-debit/les-opportunites-offertes-par-le-tres-haut-debit.html

https://www.francethd.fr/le-tres-haut-debit/qu-est-ce-qu-un-reseau-tres-haut-debit.html

Tactis - Directeur associé - Benjamin Fradelle- Aménagement numérique des territoires

Benjamin Fradelle

Directeur Associé
Depuis 2002, Benjamin Fradelle développe une expertise de l’aménagement numérique des territoires, tant sur le plan de la définition de la stratégie des collectivités locales que sur les approches techniques et économiques associées aux réseaux d’initiative publique.

Me contacter

Contactez Benjamin Fradelle

Une question sur les réseaux FTTH ? Besoin d'une levée de doute en vue d'un futur projet ? Envoyez un email à Benjamin Fradelle, directeur associé Tactis.


Tactis - Directeur associé - Benjamin Fradelle- Aménagement numérique des territoires

Benjamin Fradelle

Directeur Associé Tactis
Depuis 2002, Benjamin Fradelle développe une expertise de l’aménagement numérique des territoires tant sur le plan de la définition de la stratégie des collectivités locales que les approches techniques et économiques associées aux réseaux d’initiative publique.