Tectonique du marché français télécom Episode II – Canal Plus explore son offre triple play

Alors que Vivendi explore les pistes de sortie de SFR, notamment via une fusion avec un partenaire (cf Episode I), la filiale star du groupe Vivendi « Canal Plus » explore (source Univers freebox / satellifax) le développement de sa propre offre triple play.

Stratégie défensive face à l’offre TV gratuite incluse dans le package Triple play

Canal Plus voit ses revenus par clients s’éroder depuis plusieurs années au rythme du basculement de ses abonnés du satellite vers le package des fournisseurs d’accès internet (les 5 grands FAI : Orange, SFR, Free, Bouygues Telecom ou Numéricable).

En effet, sous l’impulsion de FREE, l’ensemble des opérateurs proposent à leurs clients Triple Play une offre TV de base incluse dans l’abonnement (a minima c’est 32 chaines gratuites incluses). Le danger pour Canal Plus est entre autre double d’une part de perdre une part de la marge reversée aux FAI et d’autre part de perdre l’effet Canal Plus + Canal SAT : pour mémoire le tarif d’un abonnement  « solo » Canal plus est de 25 euros par mois et celui d’un « duo » Canal Plus + Canal Sat » est de 44 euros (25 euros + 19 euros par mois).

Ce mouvement des clients vers les opérateurs FAI pourrait être renforcé par la diffusion progressive du FTTH (fibre optique au foyer) qui viendra concurrencer la qualité de diffusion audiovisuel du câble TV et du satellite.

Stratégie défensive face à l’entrée dans le marche de BeIn Sport

Depuis l’entrée du groupe Qatari sur le marché français, Canal Plus est confronté sur son coeur de métier à un compétiteur puissant qui pourrait explorer lui aussi la piste de l’offre triple play, développer des packages avec les FAI voire même avoir des ambitions plus forte dans l’accès triple play en se rapprochant d’un acteur (Numericable, Bouygues Télécom …).

Le marché français est donc à un moment clé de son histoire. Cette initiative exploratoire du groupe Canal Plus est une des illustrations des pistes possibles de transformation du secteur.

Extrait de l’article Freenews

Le groupe Canal+ réalise actuellement une enquête sur le lancement d’une future offre triple-play, vendue sous sa marque, en partenariat avec « l’un des FAI existants », selon Satellifax.

Le FAI (qui serait « un des principaux fournisseurs d’accès à internet : Orange, SFR, Free ou Bouygues Telecom ») se chargerait de fournir l’accès Internet ainsi que la téléphonie, tandis que Canal+ assurerait la partie TV en fournissant sa propre Box ainsi que Le Cube, son décodeur le plus abouti actuellement mis à disposition de ses abonnés.

Via un questionnaire transmis à une partie de ses abonnés, Canal+ donne un aperçu des futures formules envisagées pour son offre :

Une offre classique Internet (jusqu’à 25 Mbps) + téléphonie illimitée vers les fixes (100 dest. internationales) Option appels illimités vers les mobiles (5€ par mois) Accès à 170 chaînes de base (Canal+ et Canalsat en option) Canalplay, Eurêka, multi-écrans, Canal Touch, Statfoot, etc. TV de rattrapage : programmes en clair de Canal+ uniquement 32,99€ par mois

Une offre Canal+ Week-end Même offre que précédemment sauf : Accès à 100 chaînes de base Canal+ inclus le week-end (du vendredi 19h au dimanche 21h) Trois prix envisagés : 44,99€, 41,99€, ou 39,99€ par mois

Ces offres seraient proposées, conformément aux habitudes de Canal+, sous certaines conditions : un dépôt de garantie de 75€ serait ainsi à prévoir pour Le Cube. En contrepartie, le groupe de télévision cryptée envisage de rembourser les frais de résiliation de l’abonné chez son ancien opérateur, juisqu’à 100€.

En cours, l’enquête menée par l’institut BVA permettra au groupe Canal+ d’affiner ses offres avant un éventuel lancement. De nombreux changements restent possibles d’ici à la commercialisation de ces offres triple-play par Canal…

31 Oct 2012