Le Burkina adopte un plan d’extension d’infrastructures à très haut débit élaboré par Tactis

Le 3 juillet 2019, le Conseil des ministres du Burkina Faso a adopté un décret portant sur le Schéma Directeur d’Aménagement Numérique (SDAN) élaboré par Tactis.

Le SDAN, qu’est-ce que c’est ?

Le SDAN constitue un outil de planification à moyen et long terme pour le déploiement d’infrastructures numériques à haut et très haut débit. Élaboré par Tactis, il a été soumis en mars dernier à l’examen de la Commission Nationale d’Aménagement et de Développement Durable du Territoire (CNADDT) du Burkina Faso, par le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes, et a été adopté ce 3 juillet 2019.

Synthèse des 4 orientations stratégiques du SDAN

La vision du SDAN proposé par Tactis est que d’ici 10 ans, le haut débit soit accessible sur l’ensemble du territoire national à un coût modéré, afin de contribuer à la transformation structurelle du Burkina Faso. Pour ce faire, quatre orientations stratégiques sont proposées :

Etendre la couverture haut et très haut débit fixe et mobile
Le haut et très haut débit sera généralisé par la construction d’extensions au backbone national, de réseau métropolitain (Metropolitan Area Network : MAN) dans chaque commune urbaine, en déployant la 4G à grande échelle et la Fibre jusqu’à l’abonné (Fiber To The Home : FTTH) dans quelques villes ciblées,

Abaisser la barrière tarifaire relative aux capacités
L’objectif est d’agir sur le coût de la capacité au niveau international et national en encourageant la mutualisation et le partage d’infrastructures,

Favoriser le développement de contenus et hébergements nationaux
Un premier datacenter sera construit d’ici 5 ans et un deuxième d’ici 10 ans afin de promouvoir le développement de contenus locaux,

Renforcer la formation aux métiers du haut et très haut débit
L’ambition est de doubler en 5 ans le nombre de nationaux formés aux métiers du haut et très haut débit.

16 Juil 2019