Innovative City Convention 2ème édition juin 2013 – pour la 3ème retenir les 25 et 26 juin 2014Innovative City Convention – 18 & 19 june 2013 – Nice – France

TACTIS pour la 2ème fois était partenaire de la convention Innovative city .

Guide de l’événement

 height=Tactis a participé à l’organisation et/ou à l’animation de plusieurs ateliers :

  • Réseaux intelligents, smartgrids et enjeux de la maîtrise publique de la donnée (étude en cours pour la FNCCR)
  • Infrastructures de recharge pour les véhicules électriques avec l’AVEM, développement d’un observatoire en partenariat L&R Conseil et TACTIS
  • Open data et acteurs publics avec notre partenaire CHRONOS / DATACT3
  • Participation des citoyens à la co-conception de l’innovation territoriale avec l’association des interconnectés (Réseau des Territoires Innovants : AMGVF, ACUF, AdCF…)

 height=Sur notre stand étaient également présents les équipes de l’Institut Mines Télécom avec lesquels nous avons depuis près d’un an engagé un partenariat de recherche et développement qui a conduit à la création du programme « Futuring Cities » avec un groupe de partenaires (Alain RENK, Gilles BERAULT, Hervé RANNOU) associant chercheurs et diversité d’experts métiers dans le but d’apporter aux collectivités territoriales une vision indépendante, transversale et structurante pour faire émerger l’innovation dans les territoires.

Notre vision des enjeux de la métamorphose du territoire :

Le succès de la métamorphose numérique d’un territoire relève autant des enjeux organisationnels que technologiques. Les principaux défis consistent à bâtir une approche transversale pour faire dialoguer différents métiers jusqu’alors en silo, à renforcer la coopération entre autorités organisatrices (Distribution, Transport/Mobilité…) et prestataires, à favoriser l’émergence de nouvelles relations entre citoyens et territoires.

Trois éléments clés à prendre en compte

1 – Métamorphose des infrastructures :

  • l’accessibilité aux réseaux télécom se densifie dans les territoires

Les usages sont en pleine transformation notamment avec la démocratisation des outils nomades(smartphones, tablettes,…) dotées d’interfaces de géolocalisation et les évolutions permises par la connexion permanente en tout lieu sur un territoire (très haut débit fixe et mobile). Favoriser l’aménagement du territoire par les réseaux numériques (télétravail, tiers lieux, e-santé,e-éducation , e-commerce, e-tourisme…).

  • la notion d’« Intelligence » se généralise dans les réseaux

L’ensemble des réseaux et services présents dans les territoires (télécommunication, électricité,gaz, eau, assainissement, sécurité, éclairage urbain, mobilité, collecte déchets, etc.) intègrent des composantes numériques qui modifient leur gestion/exploitation. Les interfaces numériques se multiplient dans les espaces publics et privés D’ici à 2020 plus de 50 milliards d’objets seront connectés (compteurs, capteurs/détecteurs, actionneurs, signalétiques, terminaux…).

2 – Maitrise du foisonnement de la donnée

  • la maîtrise de la donnée au service des territoires, de ses acteurs et citoyens

Pour valoriser la multiplication des données, les Autorités Organisatrices (Distribution et Transport) et leurs prestataires doivent créer un cadre de « confiance » propice à l’essor de services et d’usages innovants : qualifier les informations, les sécuriser, les analyser pour en extraire une information utile (exploitation/gestion/pilotage) et une part diffusable (Open Data) en veillant à la protection des données personnelles.

  • l’interopérabilité des systèmes d’information au service d’un pilotage public

Permettre à l’échelle d’un territoire la gestion optimisée de la donnée et une approche globale du pilotage (tableau de bord, analyses statistiques, contrôle et indicateurs de performances…).

3 – Évolutions des relations entre acteurs et pilotage du territoire

Pour la collectivité territoriale, ses métiers, ses partenaires et prestataires la démarche « smart city » consiste à progressivement changer la façon de penser et de mettre en oeuvre les projets :

  • Historiquement les acteurs du territoire travaillent en silo,
  • L’approche « smart city » concourt à la transversalité et à la synergie entre les projets (optimiser le déploiement et la gestion des infrastructures publiques : co-déploiement, coordination de travaux, partage d’infrastructures …),
  • Synergie entre les schémas territoriaux (Plan Climat-Energie, Plan Déplacement Urbain, SCOT, Agenda 21, Modernisation de l’Action Publique …),
  • Le renouvellement de marchés offre l’opportunité pour fixer de nouvelles règles du jeu,
  • Faire évoluer la relation avec les citoyens qui deviennent acteurs, en mettant à profit les pratiques collaboratives notamment les démarches de co-conception, de co-production de services intelligents, de valorisation des réseaux sociaux et de nouvelles formes de solidarités locales.

Stéphane LELUX – Président de TACTIS

15 Mai 2013